Accueil La Mairie Les Services Les Vernoy Infos Découvir Vernoy Vivre à Vernoy
Un village calme et paisible
Vernoy
Histoire de Vernoy : La Mairie est ouverte le mercredi de 10 à 12h et le jeudi de 16 à 19h. Vous pouvez la joindre par téléphone au 03 86 86 31 57 ou par mail à mairie-de-vernoy@wanadoo.fr ORIGINE DU NOM DES HAMEAUX L’’Etourny  -     Nom donné par déformation au lieudit où  se trouvait la masure (ferme) appartenant au château de  Pierre de Turny.     La  ferme des Turny est devenue L’’Etourny       Les Cléris — (17ème siècle)   -       Origine Hameau des Clérisses, puis Unité des Clérisses  on dit dès 1713 : Villars les Cléris  ou Villars la Gravel- le), Villars près des Cléris.   Villars (dérivé de Villa, domaine du Seigneur-Château   du Grand Villars situé dans les bois du même nom.       Ces deux hameaux constituaient une seule seigneurie :  Le Grand Villars, propriété des Turny, à laquelle il  convient d’’ajouter «   Queue   » en retrait sur l’’arrière.   Queue se constitue au 12ème siècle de trois maisons et  tient son nom du bois allongé en forme de queue qui re- liait les deux hameaux.     L’’Etang neuf   (16ème siècle) s’’appelait autrefois     La Jambonnerie   -   en amont et davantage à l’’écart du  bourg il a succédé à l’’Etang Vieux  ( soit détruit par les  envahisseurs, soit disparu faute d’’entretien) au départ as- sez étendu dont subsistait encore récemment une partie  de la retenue vide depuis longtemps.
Maison Rouge : (17ème siècle) Etait une annexe de La Vieille Tuilerie» où se situait (sous toutes réserves)  la briqueterie de Vernoy. La Vieille Tuilerie (17ème siècle) sans grande surprise était une exploitation tuilière Le Cognot (16ème siècle) La maison du bûcheron—(l 'enfonceur de coins) se trouvait là. Le Breuil : (9ème siècle) signifiait : réserve de chasse boisée La Guibraye  (8ème siècle) Mot de consonance austrasienne   Issu de Wigberht = brillant au combat - Austrasie : berceau de la dynastie carolingienne, royaume oriental de la Gaule dont la capitale était Metz) Issu de Wigberht = brillant au combat - La Guimbourgeois (et non Les Guimbourgeois)  origine 8ème siècle Cela signifie : Wigburg (femme qui se cache du combat) Gué de la Défauderie . Sur la route de Savigny Origine : La falde (trou servant de parc à brebis) dérivera sur fauderie puis Défauderie La route de Savigny aurait pu s’appeler route des Regains (nom du lieudit qu’elle traverse et qui s’écrivait autrefois «Reguins» - prés situés en dessous de la planche de Vernoy : nom donné au pont de la voie romaine qui se trouvait près de Bel Air à l'entrée du bourg -
La Croix Verdier : Le mot Verdier désignait le forestier, le  propriétaire de bois—A l'entrée de ce chemin se trouvait un calvaire de pierre  (peut être s'agit-il de celui déposé dans l'enceinte du cimetière depuis sa translation du centre du bourg) Les Drillons  : A cet endroit se trouvait la réserve de bois du château ainsi que du bourg de La Motte Vernoy. Nom du hameau à l'origine  : en drujon. Origine : Druje (provision, abondance) aux 12ème et 13ème siècle le verbe drugier signifiait pousser dru. Il disparaît au 17ème siècle Au 18ème siècle il devient drujons ou drugons (diminutif de dru = ami) une déformation articulatoire transforma les drujons en drigons puis en drillons.
Suite- Nom de l’église